Comment réussir son implantation d'entreprise ?

Créer une start up, développer une filiale, ouvrir une agence ou encore relocaliser une usine n’est pas une mince affaire ! Il n’existe pas de recette miracle ni de méthode universelle pour réussir son implantation d'entreprise. Des étapes incontournables peuvent permettre de construire pas à pas tout projet de développement d’entreprise.

L'implantation d’entreprise en trois étapes clés :

réussir son implantation d’entreprise nécessite tout d’abord de définir clairement son projet et ses besoins, puis d’identifier les territoires d’accueil adaptés et enfin de trouver le bon interlocuteur qui facilitera le lancement du projet d’implantation.

Besoin d'un avis d'expert ?

En quelques clics, prenez contact avec un expert implantation et bénéficiez de conseils gratuits. 

A quelle maturité est votre projet ?

Confidentialité

garantie

Gratuit

et sans engagement

Conseillers

non commissionnés

Implanter son entreprise sur un territoire ne se fait pas du jour au lendemain. Cela nécessite du temps et la volonté d'entreprendre.

 

1. Définition du projet d’implantation d’entreprise

La définition du projet d’implantation démarre par la matérialisation de la stratégie d’entreprise. A cette étape il convient de s’appuyer sur un business plan complet et validé par un expert-comptable. Ce business plan détermine les objectifs, les ressources humaines, matérielles et financières ainsi que les besoins de l’entreprise. A partir de ces éléments il est possible d’évaluer la capacité de la structure à investir dans un projet d'implantation cohérent et pérenne. Rencontrer un organisme de financement peut être opportun à cette étape du projet afin de connaitre les ressources financières mobilisables et d’évaluer les mensualités et charges supportables par l’entreprise.

Après avoir mené ces démarches, il est indispensable de rédiger le cahier des charges immobilier du projet d'implantation d'entreprise, en conformité avec l’activité, les besoins et le budget défini.

Les questions clés à ne pas sous-estimer à ce stade du projet d'implantation sont :

  • Achat ou location

  • Terrain, bâtiment existant, pépinière d’entreprise, hôtel de startups, village artisanal…

  • Parc d’activité, zone artisanale, zone d’activité, centre-ville…

  • Bureau, entrepôt, atelier, local commercial, espace de stockage…

  • Surface de bâtiment ou du terrain (50 m², 1000 m², 3000 m²…)

  • Nombre de places de parkings, nombre de quais poids lourds…

  • Visibilité, accès, axe passant…

 

Ce premier travail permettra ensuite d’affiner le choix des territoires potentiels pour mener à bien le projet d’implantation de l’entreprise. Cette étape permet un gain de temps considérable pour éviter les premiers écueils et mettre toutes les chances du côté du créateur d’entreprise ou de l’entrepreneur.

2. Identifier les territoires d’accueil adaptés à son projet d’implantation

Une fois le cahier des charges immobilier et financier réalisé, il devient nécessaire d’identifier les caractéristiques de chaque territoire d’accueil afin d’étudier le potentiel réel pour le projet d’implantation :

 

 1. Identifier les infrastructures nécessaires au projet

Pour identifier les infrastructures routières (autoroutes, départementales, accès frontaliers ou littoraux…), ferroviaires (accès aux métropoles régionales, capitales, fret international…), portuaires (transport maritime et fluvial en France, en Europe ou à l’international…), aéroportuaires (aéroports locaux ou internationaux, courts longs ou moyens courriers, aviation d’affaires, fret aérien…), il est judicieux de consulter une carte du ou des territoires ciblés mais également de rechercher les informations détaillées auprès des différents territoires.

 2. Évaluer la qualité et la disponibilité de la main d’œuvre

Pour créer une activité ou la développer, le choix des compétences, la disponibilité des ressources humaines, le recrutement des hommes et des femmes qui travailleront au cœur de l’entreprise est une étape clé dans le processus de réussite du projet d’implantation.

Il est possible de se baser sur des observatoires de l’emploi tel que celui de Pôle Emploi mais également sur des données nationales INSEE pour connaitre le marché local de l’emploi. Cependant la meilleure solution pour évaluer la qualité et la disponibilité de la main d’œuvre est de contacter les organismes locaux.

Ces organismes (maison de l’emploi, services emplois des communautés d’agglomération et régionaux, Pôle Emploi, cabinets de recrutements, agence d’intérim…) mettent en place des dispositifs pour faciliter le ciblage des talents et renseignent sur :

  • le niveau de qualification,

  • les niveaux de salaires pratiqués,

  • les centres de formations présents.

 3. Prendre contact avec les experts implantation

Chaque agglomération ou métropole propose une offre d’accompagnement à la création, à l’innovation ou au développement d’entreprise différente. Certains territoires disposent de pépinières d’entreprises ou incubateurs et offrent des solutions de coaching et d’accélération. D’autres villes disposent d’équipements tels que des hôtels de startups, des pépinières numériques ou des parcs d’activités dédiés à des filières d’excellences et d’avenir telles que la robotique, le numérique, les énergies renouvelables…

Chaque territoire dispose également d’un écosystème économique propre et de réseaux d’entreprises avec des centres d’expertises spécifiques (pôle de compétitivité, centre de ressources en innovation, clusters, plateforme régionale d’innovation…)

Pour s’y retrouver rien de mieux que de prendre contact avec les interlocuteurs locaux : les experts en implantation des territoires sur lesquels vous souhaitez implanter votre entreprise.

 

 4. Identifier les aides financières mobilisables pour le projet d'implantation d'entreprise

Trouver les ressources financières pour un projet d’implantation ou de création n’est pas toujours chose aisée car il existe une multitude d’aides et de financements mobilisables :

  • Prime d’aménagement du territoire,

  • Fond mutualisé,

  • Subventions,

  • Prime à l’innovation,

  • Prime à l’emploi,

  • Prêt d’honneur…

Selon les territoires et le projet, qu’il soit industriel, commercial ou artisanal, le panel des aides mobilisables pour un projet d'implantation d'entreprise est large. Face à cette jungle, il est opportun de solliciter l’aide de développeurs économiques et agences de développement qui centralisent l’ensemble de ces informations et identifient les dispositifs et aides financières à déployer.

PRENEZ CONTACT
avec un professionnel en implantation d'entreprises

3. Implanter son entreprise, c'est aussi : trouver les bons interlocuteurs

  • Un interlocuteur unique et des réponses sur mesure pour  réussir son implantation d'entreprise

 

Le responsable implantation apporte un conseil personnalisé et confidentiel afin de structurer le projet d'implantation d’entreprise. Cet interlocuteur unique, véritable porte d’entrée sur le territoire, offre une vision globale aux porteurs de projets, aux créateurs d’entreprises et assure la mise en relation avec les différentes structures d’accompagnement, de financement, les clubs d’entreprises, les réseaux d’affaires locaux…

  • Des démarches rapides et facilitées pour votre implantation d'entreprise

L’expert en implantation facilite :

  • La préparation du business plan et l’étude prévisionnelle du projet

  • La rédaction du cahier des charges immobilier

  • L’identification des biens immobiliers et fonciers disponibles

  • Les démarches administratives : suivi permis de construire, liens avec la collectivité, la préfecture…

  • La mobilisation des aides et financements potentiels

  • La mise en réseaux : recrutement, clubs d’entreprises…

  • L’installation du dirigeant et ses salariés : recherche de logements, recherche d’emploi pour le conjoint/la conjointe…

               Visiter le territoire d'implantation de l'entreprise

Visiter un territoire en amont permet de vérifier la qualité des infrastructures, le dynamisme économique, de rencontrer les interlocuteurs clés, de visiter les pépinières d’entreprises, les parcs d’activités mais aussi de découvrir le cadre de vie et de connaître l’offre culturelle et sportive.